Citroën DS
June 1, 2016

DS SUR LE PODIUM DE L’EPRIX DE PARIS

DS SUR LE PODIUM DE L’EPRIX DE PARIS

Jean-Éric Vergne, le pilote français de DS Virgin Racing, a ravi ses fans en leur offrant une superbe place à l’issue du tout premier ePrix de l’histoire organisé dans la capitale française.

Ce 23 avril, les deux représentants du DS Virgin Racing impressionnaient lors des deux séances d’essais avant de poursuivre leur lancée avec une fantastique performance en qualifications.

Au départ, les espoirs étaient grands au sein du garage DS Virgin Racing, mais Sam souffrait malheureusement d’un patinage excessif à l’extinction des feux, concédant ainsi la tête à Lucas di Grassi avant le premier virage. Vergne profitait également de la brèche pour prendre le dessus sur son partenaire grâce à une manœuvre virile avant de se mettre à la chasse de di Grassi.

Lors du premier relais, le Brésilien augmentait progressivement son avance, laissant Bird et Vergne se livrer une bataille interne au sein de l’écurie. Tous deux poursuivaient en formation rapprochée avant d’effectuer leur changement de voitures exactement au même moment. Sam était tout près d’effacer Jean-Éric à leur retour sur le circuit, ce qui ne manquait pas de faire retenir leur souffle aux ingénieurs. Fort heureusement, le contact était évité et tous deux reprenaient leurs positions initiales.

Durant la seconde moitié de course, Sébastien Buemi remontait du huitième au quatrième rang, allant jusqu’à harceler Sam sur plusieurs tours. Faisant usage son FanBoost pour prendre l’ascendant, le Suisse se heurtait à la superbe défense de Sam tandis que Jean-Eric gérait sa deuxième place.

Sam résistait, mais à six boucles du drapeau à damier, le Britannique cédait au premier virage. Décalé à l’intérieur, il freinait trop tard et tirait tout droit. Malgré un spectaculaire 360° pour revenir en piste sans endommager la DSV-01, Sébastien Buemi, Nico Prost et Stéphane Sarrazin l’avaient dépassé pour le reléguer en sixième position.

Deuxième, Vergne tenait bon jusqu’à l’arrivée régie par la voiture de sécurité intervenue après l’accident d’un concurrent. Désirant ardemment que la course reprenne ses droits afin que Jean-Éric puisse utiliser son FanBoost pour jouer la victoire dans un peloton regroupé, DS Virgin Racing devait hélas se contenter de la deuxième marche du podium.

« C’est un résultat tout simplement fantastique tant pour l’équipe que pour DS qui évoluait à domicile. J’ai eu une saison compliquée, l’équipe a été patiente avec moi et je voulais les récompenser aujourd’hui. Être sur ce podium était un moment merveilleux. »

Malgré ses espoirs de podium envolés, Bird se réjouissait pour son équipier tout en comprenant l’importance de briller à domicile avec l’ePrix de Londres en ligne de mire. « Je suis enchanté pour JEV. Il le mérite vraiment. Une fois de plus, nous avons démontré que nous étions dans le match et nos performances du jour offrent le plein de confiance avant Berlin. »

« DS a apporté son excellence en ingénierie à l’équipe et nous sommes heureux d’avoir vu nos pilotes se battre pour le podium presque toute la course », ajoutait Alex Tai, Directeur du DS Virgin Racing, au sujet de l’association entre Virgin et DS Automobiles. « Si le résultat final est un peu décevant après nos performances en qualifications, je suis content tant pour JEV que pour DS de repartir de Paris avec un tel résultat. Cela nous met en confiance avant la manche allemande du championnat. »

« Nous n’aurions pas pu espérer beaucoup plus », se réjouissait Yves Bonnefont, Directeur de DS Automobiles. « Quel moment fantastique et inoubliable pour chacune des personnes impliquées dans le projet. Je suis extrêmement fier de ce résultat, un instant extrêmement satisfaisant pour nos équipes. Félicitations à nos pilotes, deux hommes talentueux qui ont illustré le talent de l’écurie au sein même de la ville où notre Marque est née. »

La prochaine étape du calendrier du Championnat FIA de Formula E aura lieu le 21 mai dans la capitale allemande de Berlin.