Citroën DS

Eco conduite

Eco conduite

Maîtriser votre consommation de carburant

La marque DS conçoit ses véhicules en se préoccupant de leur impact sur notre environnement. La diminution de la consommation de carburant s’inscrit dans cette démarche et le véhicule que vous avez acheté (ou que vous allez acheter) bénéficie des derniers progrès réalisés.

Pour aller encore plus loin, vous trouverez dans cette rubrique des conseils et des bonnes habitudes à prendre qui vous aideront à maîtriser votre consommation de carburant. Ces préconisations simples concernent l’utilisation et l’entretien de votre véhicule, comme la façon de le conduire, poste majeur d’économie de carburant : jusqu’à 15%.

Lisez attentivement ces quelques lignes pour que l’utilisation de votre véhicule vous coûte moins cher à la pompe. Nous avons classées ces conseils par ordre d’importance au regard des gains moyens qu’ils peuvent vous apporter sur une longue période d’utilisation.

Soyez toujours sur le bon rapport de vitesse

Rouler sur le bon rapport de vitesse est un moyen très simple d’optimiser la consommation de carburant. Si la densité de la circulation et la sécurité contraignent parfois à rouler à un régime soutenu, il est très souvent possible de pratiquer un régime moteur plus faible.

Sur une boîte de vitesses mécanique à commande manuelle, n’hésitez pas à utiliser le rapport le plus élevé possible. Si votre véhicule est équipé d’unindicateur de changement de rapports, engagez le plus souvent possible le rapport qui vous est préconisé. Un moteur qui tourne à des régimes faibles consomme moins même s’il vous semble parfois peiner davantage pour propulser votre véhicule.

Une boîte de vitesses mécanique pilotée ou automatique dispose d’un automatisme qui adapte les changements de rapport en fonction du type de conduite. Adoptez au maximum ce mode, associé à une conduite souple. Accélérez de manière modérée et l’automatisme optimisera la consommation de carburant en choisissant le rapport le plus adapté.

A 50 km/h, rouler en 5ème au lieu de la 3ème permet un gain compris entre 20 et 25% de consommation. Un bon conseil pour faire des économies de carburant tout en gagnant en confort acoustique. Lors des phases d’arrêt de votre véhicule (au feu avant de traverser un carrefour par exemple), ne restez pas débrayé avec le premier rapport engagé. Mettez votre boîte de vitesses au point mort. Vous éviterez ainsi de solliciter inutilement votre embrayage. D’autre part, si votre véhicule est équipé d’une fonction « Stop & Start », cette condition permettra l’arrêt du moteur, poste de gain en consommation très important lors des roulages en milieu urbain.

Roulez sans agressivité et à vitesse modérée

Les accélérations et les freinages répétés, qui caractérisent une conduite nerveuse ou agressive, augmentent inutilement votre consommation de carburant. Suivre de trop près le véhicule qui vous précède sollicite votre moteur et vos freins, particulièrement en roulage urbain. Rouler à haute vitesse accroît considérablement la consommation de votre véhicule.
Roulez le plus possible à vitesse constante et gardez vos distances avec les véhicules qui vous précèdent. Si votre véhicule dispose d’un régulateur ou d’un limiteur de vitesse, utilisez-le dès que vous pouvez rouler à vitesse stabilisée.

Lorsque vous devez ralentir, ne freinez pas au dernier moment, mais utilisez le plus souvent possible votre frein moteur (perte de vitesse naturelle en relevant complètement votre pied de l’accélérateur qui permet une consommation de carburant nulle) en commençant à ralentir plus tôt. Pour anticiper le plus possible la circulation qui vous entoure, regardez loin devant vous. Jonglez sur la vitesse et l’anticipation des ralentissements pour éviter au maximum de vous arrêter aux feux par exemple. Roulez à vitesse modérée pour consommer moins. En résumé, adoptez une conduite souple qui vous fera gagner de l’argent.

 Roulez sans surcharger votre véhicule

Plus votre véhicule est lourd, plus son moteur est sollicité pour le faire avancer et plus sa consommation de carburant est importante.

Evitez au maximum le transport d’objets superflus, en particulier les plus lourds, et chargez au maximum l’intérieur de votre véhicule. Une charge placée sur le toit cumule les effets néfastes puisque le véhicule perd en aérodynamisme.

N’utilisez un coffre de toit que si vous ne pouvez faire autrement. Et pensez à le démonter aussitôt après l’avoir utilisé.

Vérifiez régulièrement la pression de vos pneumatiques

Lorsque vos pneumatiques sont sous-gonflés, leur résistance au roulement est supérieure à la normale. Le moteur est davantage sollicité, ce qui augmente sa consommation en carburant. Un pneumatique sous-gonflé chauffe anormalement, réduit la tenue de route et peu s’endommager jusqu’à l’éclatement. Le système de détection de sous-gonflage dont sont équipés de plus en plus de nos véhicules est une aide importante mais ne doit pas remplacer le contrôle régulier.

Les changements de température font naturellement varier la pression des pneumatiques : exemple, la pression diminue lorsque la température ambiante baisse (passage de l’été à l’hiver). Pensez donc à vérifier et à ajuster régulièrement la pression de vos pneumatiques, en particulier lors des baisses importantes de la température mais aussi lorsque vous chargez de façon importante votre véhicule. Pour votre sécurité, respectez les pressions préconisées par le constructeur qui s’appliquent à des pneumatiques froids.

L’utilisation de pneumatiques « hiver » augmente considérablement la résistance au roulement lorsque vous roulez sur sol sec. Ils vous apportent de la sécurité quand les conditions climatiques sont mauvaises mais nécessitent d’être retirés dès que les conditions de roulage le permettent.

Bien préparer ses déplacements

Votre consommation de carburant augmente lorsque vous roulez dans des zones embouteillées ou lorsque vous réalisez de nombreux petits trajets. La densité de la circulation contraint à une conduite nerveuse, synonyme d’accélérations et freinages répétés qui augmentent inutilement votre consommation de carburant.

Planifiez et combinez vos déplacements pour les rentabiliser au maximum. Evitez autant que possibleles heures de pointe et les zones embouteillées. Optimisez votre parcours pour vous permettre de circuler de manière fluide en limitant les accélérations et les freinages, tout en parcourant la distance la plus faible possible.

Si vous restez coincé dans les embouteillages, n’hésitez pas à éteindre momentanément le moteur de votre véhicule. De même, lorsque vous stationnez pour faire une course rapide (pain, journaux, etc…), l’arrêt du moteur doit être un réflexe. Un geste qui se traduit toujours par une économie de carburant et limite la gêne occasionnée par la présence de gaz d’échappement.

Roulez pour chauffer votre véhicule

Plus votre véhicule est froid, plus il lui faut d’énergie pour avancer. Sur des petits trajets hivernaux, votre véhicule peut consommer jusqu’à 50% de plus. Après avoir démarré votre moteur, n’attendez pas qu’il chauffe au ralenti par exemple. Roulez raisonnablement le plus tôt possible. Votre véhicule chauffera plus vite pendant que vous roulez.

Les véhicules modernes sont conçus pour démarrer sans accélérer, action consommatrice de carburant qui n’apporte rien au démarrage.

Roulez les vitres closes

Au-delà de 50 km/h, la résistance aérodynamique de votre véhicule est fortement affectée lorsque le toit ouvrant ou une fenêtre est ouverte. C’est également le cas pour les véhicules découvrables en configuration cabriolet.

Vous économiserez du carburant si vous roulez vitres fermées à vive allure. Privilégiez l’utilisation du système de ventilation pour rafraîchir l’habitacle de votre véhicule. La climatisation est d’autant plus efficace que la vitesse est élevée.

Gérez les consommations de puissance

Tous les systèmes électriques disponibles dans votre véhicule sont alimentés par l’énergie produite par le moteur. De ce fait, plus vous utilisez d’électricité, plus vous consommez de carburant.

De manière générale, soyez raisonnable : ne laisser pas les appareils électriques fonctionner pour rien. Les sièges chauffants, le dégivrage de la lunette arrière ou la ventilation par exemple doivent être éteints ou réglés au plus juste niveau en fonction de votre besoin.

La climatisation puise son énergie du moteur. En cas de forte chaleur, la consommation de votre véhicule peut augmenter de 25% si vous refroidissez beaucoup l’habitacle. Utilisez la climatisation à bon escient et si vous disposez d’un modèle automatique, veillez à ne pas mettre une température trop froide ou trop éloignée de la température extérieure (pas plus de 4 à 5°C). En plus d’économiser du carburant, vous éviterez les “chocs thermiques” en entrant et sortant du véhicule.

Entretenez régulièrement votre véhicule

Le mauvais état des organes de votre véhicule (moteur, boîte de vitesses, climatisation, pneumatiques…) nuit à son fonctionnement optimal et entraine une consommation de carburant excessive.

Vous ne pourrez conserver les prestations optimales de votre véhicule que si vous le faites entretenir régulièrement par un mécanicien professionnel. Veillez à ce qu’il utilise des pièces et des consommables (huiles, filtre à air,pneumatiques…) garantis, préconisés et testés par DS. Chaque composant de votre véhicule satisfait en effet à un cahier des charges complet.

Une huile moteur, par exemple, répond à un besoin de lubrification, mais contribue aussi au rendement du moteur. C’est le cas de la majorité des pièces de votre véhicule. Un système de climatisation en mauvais état augmente considérablement votre consommation de carburant. Vous avez tout à gagner à maintenir votre véhicule en parfait état de marche car il consommera moins, sera plus fiable et cotera plus à la revente.

Bien roder pour bien rouler

Le véhicule que vous venez d’acheter est neuf. Il nécessite une petite période de rodage pour bénéficier à 100% de toutes ses prestations.

La consommation de carburant de votre véhicule sera optimale au-delà d’une distance total parcourue comprise entre 3000 et 5000 kilomètres.

En résumé, rodez consciencieusement votre véhicule, vous en tirerez le meilleur rendement, ce qui vous fera gagner de l’argent.