February 26, 2020

DS 9 : LA PUISSANCE DE L’ÉLÉGANCE

DS 9 : LA PUISSANCE DE L’ÉLÉGANCE

DS 9 est une grande berline de nouvelle génération, à vocation mondiale.
Hautement raffinée et technologique, DS 9 incarne l’excellence française de la marque DS dans un marché automobile en pleine mutation.

Après DS 7 CROSSBACK et DS 3 CROSSBACK, c’est une grande berline élégante qui vient coiffer l’offre de la jeune marque premium française. Avec DS 9, la marque DS affirme son savoir-faire, son style, son raffinement et sa technologie avec une ambition mondiale.

Sous un trait inspiré, DS 9 exprime le mariage parfait entre héritage, savoir-faire d’exception et technologie de pointe. DS 9 est une invitation à redécouvrir l’excellence française en matière d’automobile…

L’élégance d’une silhouette élancée

Longue de 4,93 mètres pour 1,85 mètre de largeur avec de grandes roues de 690 millimètres de diamètre, DS 9 se veut plus imposante que les berlines de sa catégorie. Elle repose sur une nouvelle déclinaison de la plateforme EMP2 avec un empattement jamais atteint auparavant qui bénéficie largement aux passagers arrière. Son dessin affine la silhouette avec une chute de pavillon plongeante, façon fastback.

Berline tricorps, DS 9 reprend les codes de DS Automobiles avec une face avant expressive, dotée de la calandre DS WINGS et de la grille conçue en design paramétrique à effet diamanté tridimensionnel qui donne du caractère et du relief. Sur le capot, le sabre guilloché « Clous de Paris » transfère, pour la première fois, cette signature intérieure des DS à l’extérieur de l’habitacle.

Clin d’œil à la DS de 1955, DS 9 arbore des cornets aux extrémités du pavillon. Empreinte emblématique de la berline légendaire, les cornets sont revisités pour faire office de feux de position latéraux inédits et signer le passage de DS 9.

La fluidité d’une ligne sans rupture est traduite par l’élégance d’un trait qui file de la calandre, au capot, au pare-brise, au pavillon et à la malle de coffre sans jamais connaître la moindre césure. Les flancs sont lisses avec une ligne tendue qui va des projecteurs avant aux feux arrière. Ce caractère est souligné par des poignées de porte affleurantes de la teinte de la carrosserie et un pavillon biton noir qui renforce la puissance de l’élégance.

À l’arrière, cette volonté d’intégration de chaque élément en un seul et unique volume est aussi visible. Les ailes arrière, le bouclier et la malle de coffre s’enchainent avec la même fluidité. Sertis dans cette surface, les feux ciselés avec un effet d’écailles créent un contraste pour donner un effet tridimensionnel saisissant. Ils sont soulignés par des sabres latéraux, hommage aux éléments graphiques de la grande carrosserie française des années 1930. Le troisième feu-stop extrêmement fin contribue à élargir l’ensemble et prolonge l’effet visuel de la lunette arrière.