February 18, 2019

JOURNÉE DIFFICILE POUR DS TECHEETAH À SANTIAGO

JOURNÉE DIFFICILE POUR DS TECHEETAH À SANTIAGO

Santiago, le 26 janvier 2019

DS TECHEETAH a vécu une journée difficile lors de l’E-Prix de Santiago avec l’abandon de Jean-Éric Vergne et la treizième place d’André Lotterer, au terme d’une course aux multiples rebondissements.
Seules quatorze monoplaces ont atteint l’arrivée de l’E-Prix de Santiago, disputé sous une chaleur record de 37°C. Après un bon départ des douzième et quatorzième rangs, Jean-Éric Vergne et André Lotterer étaient en position de se battre pour entrer dans les points. Malheureusement, la course de Jean-Éric Vergne s’est terminée prématurément à cause de dommages sur sa monoplace et André Lotterer était dans le top 10 avant de connaitre des problèmes techniques et de rétrograder au treizième rang.

Mark Preston, Team Principal : « La course ne s’est pas déroulée comme nous l’espérions. Jean-Éric a dû abandonner à cause d’un problème technique qui était la conséquence d’un dommage sur sa monoplace. André manque également les points. Sa monoplace a surchauffé en fin de course et il a dû ralentir pour pouvoir terminer. Nous allons devoir trouver les causes de ce problème.
C’est frustrant de signer un doublé dans le premier groupe de qualification et de devoir se contenter des sixième et septième lignes sur la grille. L’équipe a réalisé un travail extraordinaire et elle méritait d’être récompensée. Malgré tout, nous savons que nous avons deux très bons pilotes et deux très bonnes monoplaces, et que nous serons de retour aux avant-postes au Mexique. »

Xavier Mestelan-Pinon, Directeur de DS Performance : « Nous sommes évidemment très déçus par ce résultat. Pénalisés par notre groupe de qualification du fait de la poussière, nous avons ensuite subi le fait de partir en milieu de peloton. Jean-Éric a été victime d’un accrochage endommageant définitivement sa voiture alors que le rythme était très bon au regard de l’énergie consommée. André, en pleine remontée et alors septième, a été retardé par un problème de surchauffe en cours d’analyse. Nous devons surmonter cette épreuve et nous concentrer sur le prochain E-Prix à Mexico. »

André Lotterer : « Ça n’a pas été notre jour. Être devant dans notre groupe de qualification et devoir partir de la quatorzième position montre que le système actuel n’est pas le bon. Nous avons beaucoup travaillé pour jouer une bonne position sur la grille et nous retrouver à l’arrière du peloton est injuste, car le premier groupe a dû nettoyer la piste.

Durant la course, je suis remonté au classement et je visais un bon résultat, car j’avais davantage d’énergie et de compétitivité que les pilotes autour de moi. L’objectif était de décrocher la cinquième place, mais j’ai perdu de la puissance à cause d’une hausse de la température. J’ai été contraint de ralentir pour pouvoir terminer la course. C’est décevant, car nous sommes passés proche des points et nous avions le potentiel de signer un bon résultat aujourd’hui. Il va falloir regarder ce qu’il s’est passé pour être plus fort à Mexico City. »

Jean-Éric Vergne : « L’équipe a fait un très bon travail. Malgré une première place dans mon groupe de qualification, je suis parti de la douzième position à cause de l’évolution de la piste. Je me préparais à une attaque lorsque j’ai été heurté par l’arrière sur un freinage. Ensuite, quelque chose n’allait pas avec la monoplace et j’ai dû abandonner, car il n’était pas possible de terminer la course.
Toute l’équipe travaille dur et nous étions encore une fois très performants en piste aujourd’hui. C’est dommage de ne pas avoir pu décrocher quelques points, mais nous reviendrons plus forts au Mexique. »